1. 10 bonnes raisons de choisir les études à l’université
Coaching

10 bonnes raisons de choisir les études à l’université

Envoyer cet article à un ami

Les choses bougent à l’université. Non seulement les conditions d’études s’améliorent, mais les taux d’insertion professionnelle à la sortie progressent. Si vous pensez que la fac est une voie à éviter, voici 10 bonnes raisons de vous convaincre du contraire.

Univesité UPMC (Paris)-Atrium de Jussieu“À l’université, on ne se prend pas la tête… sauf peut-être une semaine avant les partiels !” En licence de mécanique à l’UPMC (université Pierre- et-Marie-Curie) à Paris, Benoît, 20 ans, apprécie le côté décontracté des études en fac. Le jeune homme ne se voyait pas étudier en prépa : trop de stress et de compétition selon lui. Mais avec le recul (il est en 3e année aujourd’hui), Benoît sait qu’il ne faut pas se laisser piéger par cette nouvelle autonomie et travailler de façon régulière.
Avec 40.000 étudiants de plus à la rentrée 2009 (soit + 2,9 % par rapport à 2008) sur l’ensemble des effectifs, l’université française ne se porte pas si mal. Dans certaines disciplines, les inscriptions de nouveaux bacheliers se sont envolées : + 20 % en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), + 7 % en droit, + 5 % en filière santé ou en économie


Pédagogie, équipements, insertion pro : ça bouge à la fac !


Devenues autonomes depuis peu, les universités ont entamé ces dernières années une mutation sans précédent. Dans la foulée de la loi LRU (Libertés et responsabilités des universités, août 2007), qui leur confère une plus grande autonomie, de nombreuses réformes ont été engagées. Celles-ci concernent autant l’aspect pédagogique (notamment des actions pour l’aide aux étudiants) que la modernisation ou la réhabilitation des infrastructures.
Certes, tout est encore loin d’être parfait sur les campus universitaires, de nombreux sites de grandes villes ont vieilli ou sont délabrés, mais la situation s’améliore quand même sensiblement. Saviez-vous, par exemple, que la majorité des facs de France sont connectées en wi-fi ? Ou que le taux d’insertion de nombreuses licences professionnelles frôle 100 % ? Voici de quoi revoir vos idées sur l’université.


L’université française en chiffres
- 80 universités
- 1.451.000 étudiants inscrits en 2009-2010.
- 857.000 inscrits en licence, 529.000 en master et 65.000 en doctorat.
- 57 % de filles.- 15,5 % d’étrangers.
- 2,9 % d’augmentation globale des effectifs par rapport à 2008-2009.
- 20 % d’augmentation en STAPS (nouveaux bacheliers à la rentrée 2009).
- 7 % d’augmentation en droit, science politique (nouveaux bacheliers à la rentrée 2009).
- 5 % d’augmentation en éco-AES (nouveaux bacheliers à la rentrée 2009).

Source : note d’information, ministère de l’Enseignement supérieur, octobre 2010.

Sommaire du dossier
Choisir d’étudier à l’université pour trouver progressivement sa voie Choisir d’étudier à l’université parce qu’on aide à y réussir Choisir d’étudier à l’université pour des études à moindre coût… et qui peuvent rapporter Choisir d’étudier à l’université pour ses formations d’excellence Choisir d’étudier à l’université pour la qualité des enseignants et la recherche Choisir d’étudier à l’université pour se former à un métier et trouver un emploi Choisir d’étudier à l’université pour des études de proximité Choisir d’étudier à l’université : parce que ça ne s’apprend qu’en fac Choisir d’étudier à l’université pour des conditions d’études modernisées Choisir d’étudier à l’université parce qu’on vous informe mieux sur l’orientation et les métiers