1. Réussir en licence d’arts plastiques : “Une grande place est accordée à la réflexion”
Décryptage

Réussir en licence d’arts plastiques : “Une grande place est accordée à la réflexion”

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Réussir en licence AES : “L’important, c’est de s’intéresser à tout !” Réussir en licence d’arts plastiques : “Une grande place est accordée à la réflexion” Réussir en licence de sciences de la vie : “Faites des stages dès la fin de la L1” Réussir en licence de droit : “Il faut aimer écrire” Réussir en licence d’histoire : “Ayez une démarche critique” Réussir en licence de langues : “Vérifiez que vous avez le niveau !” Réussir en licence de lettres : “Défendez un point de vue” Réussir en licence de maths-informatique : “L’enseignement varie beaucoup entre le lycée et la fac” Réussir sa PACES en médecine : “Travaillez pour être reçu du premier coup” Réussir en licence de physique-chimie : “Se débrouiller aussi bien dans les deux matières” Réussir en licence de psycho : “Il faut s’investir dans les matières fondamentales” Réussir en licence d'économie : “Pas de par-cœur mais une bonne dose de logique” Réussir en licence de sciences pour l'ingénieur : “Il ne faut pas négliger les cours théoriques” Réussir en licence de sociologie : “La socio n’est pas qu’une discipline littéraire” Réussir en licence STAPS : “La pratique sportive est le support des études, pas le but”
La licence d’arts plastiques ne vous permettra pas forcément de devenir un artiste, mais plutôt de travailler dans le secteur culturel et artistique.
Les qualités requises pour étudier les arts plastiques à la fac :
Posséder une forte motivation
Être capable d'autonomie dans le travail
Nourrir de grandes qualités de réflexion

 

Ce qu’on apprend en licence d'arts plastiques

 
En arts plastiques, les étudiants suivent des cours d'histoire de l'art, d’esthétique, de sociologie, d’ethnologie. “L’université est d’abord un lieu de réflexion et de recherche, et nous sommes les seuls à pouvoir délivrer un doctorat”, résume Yann Toma, professeur des universités en arts plastiques à Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.

Mais l’enseignement est aussi concret. À Paris 1, les étudiants suivent des cours de dessin, de peinture, de technologie. Le centre Saint-Charles de la Sorbonne possède ainsi des ateliers où les étudiants préparent des projets axés sur l’art contemporain. En général, ils peuvent soit centrer leur cursus sur les arts plastiques, soit prendre une mineure – cinéma, photo, droit, etc. – afin de se construire une formation sur mesure, en fonction de leurs projets professionnels.

L’enseignement artistique est variable d’une université à l’autre avec une approche plus accentuée sur l’histoire de l’art, sur les médias numériques, l’art contemporain ou l’audiovisuel.

 

À savoir avant

 
La pratique occupe une place importante dans les filières artistiques universitaires : jusqu’à 50 % des enseignements. Beaucoup d’artistes, de professionnels enseignent à la fac. L’art contemporain et la vie culturelle sont aussi au programme. Et tout est prévu pour que vous enrichissiez votre culture personnelle. N'hésitez pas à faire notre test pour savoir si vous êtes fait pour une licence d'arts plastiques.

 

À quoi mène la filière ?

 
La filière art mène principalement aux métiers liés à la culture : organisateur d’événements ­culturels, galeriste, marchand d’art, critique. Elle conduit aussi à l’enseignement, puisque les étudiants peuvent préparer le CAPES et l’agrégation.

En associant cette filière avec du droit, de la gestion, du commerce, le diplômé pourra se tourner vers la vente d’œuvres d’art. 

Éloïse, 21 ans : “Les enseignants nous laissent trouver par nous-mêmes”

Éloïse, 21 ans, en L3 d’arts plastiques à Paris-Sorbonne - 2012 Éloïse, 21 ans, est passée par une licence d'arts plastiques. // © Photo fournie par le témoin

Qu'est-ce qui vous a le plus surprise ?
"J'ai été très surprise par la liberté que l'on m'accordait dans mes recherches. J'ai aussi été étonnée qu'en peinture ou en photographie, aucun code, aucune clé ne soit donnée explicitement. Les enseignants nous laissent trouver par nous-mêmes. C'est à nous de nous renseigner auprès des professionnels, d'être curieux. Enfin, j'ai trouvé les cours d'histoire de l'art beaucoup plus fascinants que je ne l'imaginais."

Quels sont vos conseils pour réussir ?
"Il faut être exigeant avec soi-même, car les enseignants nous laissent beaucoup de liberté dans la réalisation de nos projets personnels. Pensez aussi à sortir, à vous enrichir en allant voir des expos, il faut vraiment éveiller sa curiosité. L'étudiant en arts plastiques doit être autonome, car lorsqu'on travaille sur un projet, il n'y a personne pour nous donner de directives."

Témoignage recueilli en février 2012