1. Écoles d’art : comment intégrer une MANAA ?
Décryptage

Écoles d’art : comment intégrer une MANAA ?

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Écoles d’art : comment intégrer une MANAA ? Écoles d’art : à quoi mènent les prépas ? Écoles d’art : en quoi consistent les concours d’entrée ? Tanguy, à l’EPSAA : « Pour réussir en prépa, il faut beaucoup de travail »

Chaque année, les bacheliers multiplient les concours afin d’intégrer les meilleures écoles d’art. Pour la plupart des candidats, une étape préalable s’impose avant de pouvoir espérer franchir les portes des établissements de leurs rêves : se mettre à niveau. Concrètement, ils doivent suivre une année de préparation ou une MANAA (mise à niveau en arts appliqués). Questions-réponses sur les différentes voies d'accès.

Sur le site admission-postbac.fr, vous ne pouvez faire que trois vœux pour postuler à une mise à niveau en arts appliqués. La MANAA est utile si vous souhaitez postuler dans l’un des 6 BTS (brevets de technicien supérieur) d’arts appliqués ou en DMA (diplôme des métiers d’art). Cette année d’études est indispensable pour tous les bacheliers, à l’exception des titulaires du bac STI – appelé STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) à la rentrée 2013, mais ne donne cependant pas droit automatiquement à une place en BTS. Nombreux sont les étudiants qui s’inscrivent après dans une école d’art ou d’architecture.

Pour intégrer la MANAA d’un établissement public ou privé sous contrat, vous devez vous rendre sur le site admission-postbac.fr. Il est possible de postuler l’année d’obtention du bac ou l’année suivante, mais pas au-delà. Pour les écoles privées, il faut adresser votre candidature directement à l’école. L’admission est nettement moins sélective que pour les MANAA publiques ou privées sous contrat (via admission-postbac, de 3 à 5 % des candidats sont admis).
"À l’ENSAAMA (École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art) Olivier-de-Serres, nous recevons 4.000 candidatures, mais nous ne prenons que 120 élèves", affirme Marie-José Mascioni, directrice de cette école parisienne.


Soignez votre dossier !


Afin d’augmenter vos chances, il est conseillé – puisque vous pouvez formuler trois vœux d’inscription – de demander des établissements très sollicités (comme le sont les écoles parisiennes) mais aussi des écoles qui le sont un peu moins. En parallèle, soignez particulièrement votre dossier de candidature. Ce dossier comprend vos notes de première et de terminale, ainsi qu’une lettre de motivation. Certaines écoles demandent aussi des dessins personnels, ou vous convoqueront, si vous êtes admissible, pour un entretien.


Soulignez vos capacités de travail


En ce qui concerne les bulletins, les dossiers équilibrés sont privilégiés. Il n’est pas nécessaire d’avoir 18/20 dans toutes les matières. Une bonne moyenne assortie d’appréciations favorables suffit. Romane, en MANAA à Olivier-de-Serres, avait entre 14 et 15/20 de moyenne générale et les félicitations en première et terminale. Elle ne savait pas dessiner en terminale, mais c’est une jeune fille qui n’a pas peur de travailler, même des matières qui l’intéressent moins. Et pour ce type d’école, c’est ce qui compte le plus. Bon à savoir : avoir choisi l’option art au lycée est un plus, même si ce n’est pas une obligation.


Montrez que vous avez un projet


Si votre dossier comporte quelques faiblesses, il est toujours possible de vous rattraper avec la lettre de motivation, qui doit être manuscrite. Celle-ci doit suivre un plan précis : détaillez les raisons pour lesquelles vous souhaitez intégrer une MANAA, votre intérêt pour le design ou les métiers d’art, quelles études vous souhaitez suivre, votre projet professionnel, les qualités que vous devrez mobiliser pour réussir et, enfin, citez artistes et designers qui vous ont marqué en précisant pourquoi. Romane a ainsi expliqué que c’est le stage qu’elle a fait en troisième dans une agence d’architecture qui lui a permis de découvrir son intérêt pour l’architecture intérieure. Parlez aussi de vos passions personnelles, extra-scolaires, surtout si elles sont en lien avec vos études. Henri, élève à l’école Estienne, a par exemple souligné dans sa lettre de motivation qu’il prenait des cours de nus.

Au moment de citer des artistes, sortez des sentiers battus. "Nous ne souhaitons pas recruter des clones", précise Marie-José Mascioni. Évitez surtout d’écrire que vous vouez un culte à Dali ou Picasso ! Privilégiez vraiment des artistes pointus, issus de mouvements particuliers, cela montrera que vous n’êtes pas un "touriste" dans votre domaine. Vous pouvez mélanger artistes contemporains et designers (mais ne citez pas que Starck si possible !) et adaptez vos références en fonction des spécialités de l’école. Citez ainsi un architecte pour Olivier-de-Serres, un illustrateur pour Estienne, un styliste pour Duperré, etc.


Justifiez votre culture artistique


"Soignez la qualité de votre écriture et la présentation de la lettre, et vérifiez votre orthographe", conseille Benoît Moriceau, responsable de la MANAA à l’institut Sainte-Geneviève, à Paris. Dans cet établissement, on vous demandera de joindre un dossier de dessins personnels à votre candidature. Il faut montrer votre curiosité, votre capacité à vous intéresser à tout. Et toujours adapter votre sélection à l’établissement visé. "Nous avons apprécié qu’un candidat joigne une étude de personnages en mouvement, car nous avons une section cinéma d’animation", ajoute encore Benoît Moriceau.

Seuls quelques rares établissements vous convoqueront à un entretien. Ainsi, Henri a passé un oral pour son admission à l’école Estienne. On lui a demandé de présenter trois images. Il a choisi une robe d’Agatha Ruiz de la Prada, une sculpture de Subodh Gupta et un dessin de Daumier. Un choix pointu qui a plu au jury. Mais la difficulté est ensuite de le justifier. "J’ai été un peu déstabilisé quand ils m’ont demandé de mettre en lien les trois œuvres, je ne m’y attendais pas du tout", se souvient-il. Une question qui ne l’a pas pénalisé pour autant, car c’est la candidature dans son ensemble qui est prise en compte (lettre de motivation, dossier scolaire, dessins et entretien le cas échéant).