Rentrée universitaire : la fac se transforme

L’insertion pro, chantier prioritaire pour les universités

Autonomie, plan "Réussite en licence", loi LRU, Bureaux d'insertion… L’université se réforme. Quels sont les impacts concrets, à la rentrée 2009, pour les étudiants ? En cinq grands volets, nous faisons le point pour vous sur ce qui évolue à la fac à la fois pour l’orientation, l’encadrement, l’accompagnement vers l’emploi mais aussi les conditions d’études. Avec, à chaque fois, un éclairage sur un campus qui se bouge.

Publié le , mis à jour le

Rentrée universitaire : la fac se transforme

À la rentrée 2009, la loi LRU (Liberté et responsabilités des universités) oblige les universités à se doter d’un BAIP (Bureau d’aide à l’insertion professionnelle). Un coup de pouce pour les futurs diplômés que certaines universités, comme celle de Limoges, avaient déjà mis en place, avec comme défi de taille de préparer à l’emploi ceux qui en ont le plus besoin.

L’insertion professionnelle est au cœur de la réforme de l’université. La loi LRU a ainsi instauré la création, dès la rentrée 2009, et dans chaque établissement, d’un BAIP. Sa mission ? Mieux accompagner les étudiants dans la recherche d’un premier job, notamment par la diffusion d’offres de stages et d’emploi liées aux formations de l’établissement. Chaque année, ces bureaux devront présenter un rapport de leur activité devant le CEVU (Conseil des études et de la vie universitaire).

Une nouvelle obligation donc pour toutes les universités, même si beaucoup avaient déjà pris, depuis longtemps, l’initiative de soutenir leurs diplômés dans leur recherche d’emploi. Maison de la réussite et de l’insertion professionnelle, carrefour des étudiants, site régional de professionnalisation… Les intitulés de telles structures foisonnent déjà.

L’appui de partenaires extérieurs

Dans leur recherche de liens avec les entreprises, les établissements font aussi déjà appel à des partenaires extérieurs comme l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) ou l’AFIJ (Association pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés). Cette dernière intervient notamment dans une quarantaine d’universités.

"Nous travaillons en fait à la carte avec les universités, précise Christian Darantière, directeur délégué de l’AFIJ. Nous proposons notamment des ateliers de rédaction de CV et lettres de motivation, mais nous mettons aussi en place des interfaces entre jeunes diplômés et recruteurs. Nous pouvons également proposer des formations spécifiques pour la recherche d’un emploi grâce aux nouvelles technologies…"

Le directeur délégué souhaite que les universités répondent de façon massive pour accompagner une majorité d’étudiants, car "si certaines d’entre elles aident leurs étudiants volontaires et motivés à trouver un emploi, c’est une autre histoire de le faire pour l’ensemble des étudiants".


Focus : l'université de Limoges et la première Web TV consacrée à l’emploi des jeunes diplômés

"L’annonce de la création d’un BAIP dans toutes les universités n’a pas provoqué de révolution au sein de notre établissement. Nous avons simplement regroupé des pôles existants", confie Sylvain Benoît, directeur du Carrefour des étudiants de l’université de Limoges.

université limoges, insertion professionnelleEn 2001, cet établissement précurseur créait en effet la Web TV, CanalSUP Emploi, entièrement dédiée à l’emploi des jeunes diplômés de la région Limousin. Six ans plus tard, le Carrefour des étudiants ouvrait ses portes avec notamment une plate-forme "Premier emploi" proposant divers ateliers : simulations d’entretien, mini-forums entreprises, ou des sessions "Trois mois pour le premier emploi"…  CanalSUP Emploi est dorénavant intégré au Carrefour des étudiants. Depuis sa création, le nombre d’offres de stages et d’emploi a été multiplié par 5, passant ainsi de 20 à 100 offres consultables en permanence sur le site.

Une convention avec 10 grandes entreprises

Ainsi, depuis plusieurs années, l’université de Limoges fait de l’insertion professionnelle de ses étudiants l’une de ses priorités. Elle a d’ailleurs signé, il y a quelques mois, une convention de partenariat avec 10 grandes entreprises (dont Altran, Banque populaire, la FNAC, Schneider Electric, Norisko ou la SNCF) autour des stages, du recrutement des diplômés, des projets tuteurés, du travail de prospective sur les secteurs émergents...

Et Sylvain Benoît de préciser : "L’université proposera aux employeurs différents profils d’étudiants issus de filières généralistes, professionnelles et techniques et notamment des élèves de niveau licence peu usagers des stages. Notre établissement mettra également en place une action spécifique “Parrainage vers le premier emploi” pour les étudiants et jeunes diplômés qui en éprouvent la nécessité. De leur côté, les entreprises s’engagent à assurer le suivi de l’étudiant pendant son stage, à communiquer des offres d’emploi destinées aux jeunes diplômés, à participer aux travaux de réflexion sur l’évolution de l’offre de formation et le développement de l’alternance..."

Un dispositif d’accompagnement vers l’emploi déjà bien rôdé et qui pourrait avoir valeur d’exemple pour de futurs autres BAIP.


Séverine Tavennec
Septembre 2009

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches










calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.









OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site