ENSCI : les Ateliers, l’art au service de l’industrie

Par Céline Manceau, publié le 24 May 2013
4 min

Créée en 1982 à l’initiative de Jean-Louis Monzat de Saint-Julien, l’ENSCI (École nationale supérieure de création industrielle) dépend à la fois du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère de l’Économie et des Finances. Elle a pour objectif de former des créatifs pour l’industrie. Les explications de Céline Manceau, extraites de Bien choisir son école d’art, aux éditions l’Etudiant.

La particularité des Ateliers repose sur la pédagogie de l'école. Chaque élève définit ce qu'il a besoin d'apprendre et suit, à partir de là, un parcours individualisé.

Les études durent cinq ans, et l'obtention du diplôme de créateur industriel marque l'aboutissement du parcours individuel de chaque étudiant qui présente son dossier personnel, un mémoire et un projet.

 
Un cursus en trois phases

 

Le cursus de l'ENSCI se découpe en trois grandes phases :

la première phase dure deux ans et comprend une période de découverte. Les étudiants apprennent avant tout à développer leur imaginaire, leur potentiel créatif et à acquérir des modes et des techniques d'expression ;

la deuxième phase est plus axée sur l'expérimentation et la recherche. Elle dure également deux ans. Les étudiants doivent définir une approche et un langage personnels ;

la troisième phase débouche sur le diplôme. Elle se décompose en deux périodes de six mois consacrées à l'élaboration d'un mémoire et d'un projet.

Les étudiants, au cours de leurs études, sont amenés à gérer des projets pour une moitié de leur temps, et à suivre des cours répartis au sein de grands domaines d'enseignement pour l'autre moitié du temps.

L'ENSCI propose aussi un double cursus sciences et art en partenariat avec Paris 6 et Grenoble 1.

 
Comment entrer à l'ENSCI ?

 

L'école accueille des élèves de tous horizons et de tous niveaux, sans limite d'âge : littéraires, scientifiques, artistiques, universitaires, professionnels, etc. L'entrée se fait sur concours. Les dossiers d'inscription sont à retirer à partir de fin janvier, et le concours est organisé d'avril à juin. Chaque année, environ 700 candidats renvoient les divers documents administratifs, une lettre de motivation et un dossier de travaux personnels. Au final, ils ne sont plus qu'à peu près 150 à venir à la journée de sélection (pour 35 places).

fleche-rouge Bachotage impossible

L'ENSCI a décidé volontairement de ne pas dévoiler le contenu des épreuves, car elle ne souhaite pas que les candidats s'y préparent. Sachez que la sélection repose sur une admissibilité sur dossier et que l'admission se déroule sur une journée. Elle comporte une seule épreuve écrite, d'une durée d'une heure environ, le reste de la journée étant consacré à des entretiens et des jeux de rôles destinés à révéler votre personnalité et votre potentiel créatif.

fleche-rouge Entrée en première année ou en cours d'études

Chaque année, uniquement 35 nouveaux élèves intègrent l'ENSCI. Parmi eux, on rencontre 40 % de bacheliers et 60 % de titulaires d'un bac+2 (L2, BTS, DUT [diplôme universitaire de technologie]). Ces derniers entrent alors directement en deuxième année. L'école admet également, en troisième année, quelques titulaires d'un bac+4 ou des professionnels ayant au moins quatre ans d'expérience.

 
Quelle insertion pour les diplômés ?

 

L'ENSCI est une école atypique, car elle est la seule en France à associer l'art et l'industrie, pour former des designers.

Les élèves qui sortent de l'école sont détenteurs du grade de master. Ils peuvent travailler pour tous les secteurs de l'industrie et d'utiliser tous types de matériaux : bois, métaux, plastiques, matériaux composites, textiles, etc. Ils sont formés aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux pour inventer le design de demain.

L'école propose aussi deux mastères spécialisés : création et technologie contemporaine et innovation by design – pour ceux qui veulent poursuivre leurs études jusqu'à bac+6.


En bref : l'École nationale supérieure de création industrielle
Diplôme de créateur industriel • Admission en 1re année : bac ; concours, dossier de travaux personnels, entretien • Admission en 2e année : bac+2 ; concours, dossier de travaux personnels, entretien • Admission en 3e année : maîtrise, diplôme d'ingénieur, d'architecte, de gestion ou quatre ans d'expérience professionnelle ; concours, dossier de travaux personnels, entretien • Durée des études : cinq ans • Frais de sélection : 53 euros.

ENSCI, 48, rue Saint-Sabin, 75011 Paris, tél. 01 49 23 12 12, ensci.com.

Bien choisir son école d'artPOUR ALLER PLUS LOIN

À découvrir aux éditions l'Etudiant :
 
"Bien choisir son Ecole d'Art", par Céline Manceau.



Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !