Design produit : les formations préférées de Nicolas Blondel, codirigeant d’Axena

Par Sophie de Tarlé, publié le 10 Mars 2015
2 min

Après un bac D (aujourd'hui S spécialité SVT), Nicolas Blondel s'inscrit en prépa à l'Atelier Charpentier. Il intègre l'année suivante l'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs) où il découvre le design. Après quatre ans passés comme designer intégré chez le lunetier Cébé, il rejoint une grande agence parisienne, puis crée Axena en 1989, agence spécialisée dans le design produit, grand public et professionnel.


Ses écoles préférées


Ex aequo :
- Créapole.
- Strate.
- École de design Nantes-Atlantique.

* École ne figurant pas dans notre classement car la formation ne rentre pas dans le champ de notre enquête.


D'où viennent les derniers recrutés ?


Creapole.

* École ne figurant pas dans notre classement car la formation ne rentre pas dans le champ de notre enquête.


Son avis détaillé


"Nous travaillons sur des produits industriels, à fortes contraintes techniques, tels que des appareils médicaux et d'instrumentation. C'est pourquoi nous cherchons des jeunes designers capables de comprendre rapidement les exigences liées à la fabrication industrielle. C'est le cas des étudiants formés à Créapole, où j'ai été plusieurs fois membre du jury, ainsi qu'à Strate et à l'École de design Nantes-Atlantique.

Pour moi, une bonne école sait recruter les meilleurs et, si la réflexion sur les usages et les fonctionnalités est essentielle, la capacité à formaliser les concepts avec talent l'est tout autant. Celui-ci augmente avec l'expérience, mais les étudiants doivent le développer rapidement, peut-être comme le font les grands créateurs, en imitant d'abord, puis en trouvant sa propre voie..."

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !