Un chef d’entreprise peut-il devenir président de l’université ?

Par Grégory Danel, publié le 27 Novembre 2007
1 min

L’Etudiant vous propose son décryptage de la loi et fait le tri, sans a priori, entre l’info et l’intox, entre ce qui est et ce qui n’est pas dans la réforme.

Non.
 

Le président de l’université est élu à la majorité absolue des membres élus du conseil d’administration "parmi les enseignants-chercheurs, chercheurs, professeurs ou maîtres de conférences, associés ou invités, ou tous autres personnels assimilés, sans condition de nationalité" (article 6). Même si cela était possible, il semble fort peu probable qu’un chef d’entreprise puisse concilier ses activités avec celle de président d’université. En revanche, au moins un chef d’entreprise ou un cadre dirigeant d’entreprise et au moins un autre acteur du monde économique et social, par exemple un syndicaliste, siégeront au conseil d’administration. La loi institutionnalise une pratique devenue courante dans les universités. A l’université Louis-Pasteur de Strasbourg, par exemple, pas moins de douze personnalités extérieures siègent au conseil d’administration. Parmi elles, deux syndicalistes (CGC et CFDT) et deux patrons (Union patronale d’Alsace).

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road