1. Droit dans la fonction publique
Coaching

Droit dans la fonction publique

Envoyer cet article à un ami

En droit, les connaissances juridiques ne suffisent pas. Langues étrangères, expérience internationale et stages sont tout aussi indispensables pour réussir son parcours.

Si environ 60 % des diplômés de master 2 en droit travaillent en entreprise, près de 25 % s’orientent vers la fonction publique d’État ou territoriale, en passant par exemple des concours de commissaire ou de lieutenant de police, de rédacteur territorial, d’administrateur, d’inspecteur des impôts ou du travail, etc. Seuls 10 % deviennent auxiliaires de justice, c’est-à-dire avocats, magistrats, greffiers, substituts du procureur… Enfin, les 5 % restant exercent des activités libérales autres que celle d’avocat : mandataire judiciaire, huissier de justice, notaire, clerc de notaire.

 

Où travaillent ensuite les diplômés de master 2 de droit ?
60% dans des entreprises privées.
25% dans la fonction publique (hors métiers du droit).
10% comme auxilliaires de justice (magistrats, avocats…).
5% exercent une activité libérale autre que celle d’avocat



Sommaire du dossier
Retour au dossier Masters de droit : passer le cap de la sélection Droit des affaires et DJCE plébiscités Droit dans la fonction publique Droit-langue : un cocktail recommandé Les meilleurs écoles doctorales et laboratoires de recherche en droit