1. Fac : comment sont évalués les étudiants ?
Coaching

Fac : comment sont évalués les étudiants ?

Envoyer cet article à un ami

À la fac, l’évaluation des élèves évolue : chaque enseignement peut être suivi à son rythme, et le contrôle continu s’impose. Explications extraites du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

Le moins que l'on puisse dire est qu'à l'université le système d'évaluation des étudiants est très différent de celui auquel vous avez été accoutumé au collège et au lycée. Les enseignements sont considérés indépendamment les uns des autres et l'étudiant peut passer en année supérieure sans devoir tout valider en même temps. De plus, le contrôle continu considère la qualité d'un parcours dans la durée, plutôt que sur une série d'examens.

Les acquis sont capitalisables


Au lycée, l'évaluation est globale, jugée sur la moyenne générale de l'élève, sorte de système du "tout ou rien". On ne trouve rien de tel à l'université, où l'on estime que chaque enseignement pour lequel l'étudiant a fait ses preuves doit lui être acquis("capitalisé"), le redoublement ne concernant alors que les seules matières dans lesquelles il n'a pas donné satisfaction.

C'est ainsi qu'un étudiant peut se retrouver en deuxième semestre pour certains enseignements et rester en premier semestre pour d'autres. Il est donc possible de progresser presque à son rythme. Et si l'étudiant interrompt ses études en cours de premier cycle licence, il ne quitte pas les études sans bagages : les acquis sont la propriété définitive de chacun.

Le contrôle continu

Toutes les universités ont introduit une dose plus ou moins importante de contrôle continu. Ce système offre plusieurs avantages. D'abord, les contrôles étant plus fréquents, on ne note pas en fonction d'un seul sujet qui tombe en fin d'année et qui n'est pas toujours représentatif du niveau de l'élève (qu'il ait de la chance ou non). Ensuite, le candidat émotif saura plus facilement gérer son stress. Enfin, et surtout, ce système permet de juger de la qualité d'un parcours dans la durée, plutôt que sur une petite série d'épreuves ponctuelles. Dans beaucoup d'universités on combine une dose plus ou moins grande de contrôle en cours de formation et d'examens de fin de semestre et/ou d'année.

Un semestre est validé si l'étudiant acquiert 30 crédits

Dans le cadre du système d'études européen, chaque semestre d'études est validé si l'étudiant parvient à capitaliser 30 crédits (depuis la mise en place d'un système européen uniforme, on parle d'ECTS – european credit transfer system). L'ECTS est une sorte d'"euro éducatif" qui permet non seulement de valider chaque semestre, et donc la progression d'un étudiant dans un pays donné, mais aussi d'organiser s'il le souhaite des parcours d'études multinationaux, en utilisant les crédits ainsi acquis dans divers pays.

La licence est octroyée si l'étudiant acquiert 6 x 30 = 180 ECTS, le master avec 10 x 30 = 300 crédits, et il faut 480 crédits pour un doctorat.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac techno : les études à l’université sont-elles plus faciles ? Bac techno : comment éviter l’échec de la fac ? Bac techno : comment s’organisent les cours à la fac ? Fac : CM, TD, RAN, qu’est-ce que c’est ? Fac : comment sont évalués les étudiants ? Fac : comment fonctionnent les équivalences ? Intégrer une fac par équivalence en 3e année Bac techno : est-ce que je peux me réorienter en cours de 1e année de fac ? Bac techno : est-ce que je peux me réorienter en fin de L2 ? Bac techno : est-ce que je peux me réorienter après la L3 ?