1. Université Paris-Dauphine : des étudiants triés sur le volet
Reportage

Université Paris-Dauphine : des étudiants triés sur le volet

Envoyer cet article à un ami
Les étudiants on accès à une salle de sport ultra sophistiquée. // © Marie-Anne Nourry
Les étudiants on accès à une salle de sport ultra sophistiquée. // © Marie-Anne Nourry

En 2013, le taux de sélection à l'entrée en première année de licence à Dauphine s'élevait à 36 %. Qui sont ces bacheliers qui ont réussi à rentrer dans cette université qualifiée de "grand établissement" ?  Une filière sélective pas comme les autres.

Dauphine n'est pas une fac comme les autres. Grâce à son statut de "grand établissement" (1), elle a le droit de choisir ses étudiants. En 2013, le taux de sélection à l'entrée s'élevait ainsi à 36 %.

Mention bien ou très bien

Ne cherchez pas Dauphine sur Admission-postbac. C'est la seule université qui effectue son recrutement de manière indépendante. "Nous répondons aux lycéens avant la clôture d'APB, précise Laurent Batsch, son président. Ensuite, il se passe ce qu'il se passe dans toutes les classes préparatoires et filière sélectives : les lycéens arbitrent."
La grande majorité des candidats sélectionnés (90 %) a obtenu une mention bien ou très bien au bac. "En terminale, j'étais toujours parmi les cinq premiers de ma classe avec 14/20 de moyenne", confirme Hugo, en L3 (licence 3) économie-gestion. Pour assurer ses arrières, le jeune homme avait quand même choisi des prépas sur Admission-postbac.

La plus chère des universités

À Dauphine, 100% des L1 (licence 1) et L2 (licence 2) et 50% des masters sont des diplômes de grands établissements. Conséquence : leurs frais d'inscription sont fixés librement par l'université. Comptez 520 € en L1 et L2 pour la rentrée 2014. Et de 1.620 à 5.940 € en master, selon le revenu de vos parents. Pas de surprise pour les autres diplômes, les tarifs appliqués sont les tarifs nationaux. 


"Je trouve que c'est justifié vu la qualité de service, commente Victor, étudiant en M1 (master 1) finance. Et c'est surtout moins cher que les écoles." En moyenne, les frais d'inscription s'élèvent en effet à 8.000 € en école de commerce. Antoine, boursier, est, quant à lui, exonéré des frais d'inscription. "Et grâce à ma mention très bien au bac, j'ai reçu une bourse au mérite du CROUS [centre régional des œuvres universitaires et scolaires) de 1.200 €."


Fac de bourgeois… donc de droite ?

L'image de fac de bourgeois colle aux murs de l'université des beaux quartiers. Et pour cause, la population dauphinoise est très favorisée, effet de la sélection à l'entrée. Antoine avoue qu'il redoutait un peu l'ambiance avant d'y entrer : "J'avais peur de me retrouver dans une fac de fils à papa mais en fait les gens ne sont pas snobs. J'ai une amie dont le père est patron de Dior en Asie et il n'y a pas de malaise." L'extension du recrutement aux régions et le programme "Égalité des chances" contribuent doucement au mélange des étudiants. 


Université Paris-Dauphine - Cour2 // © MAN

Le site principal de l'université est à porte Dauphine, Paris 16e // © MA Nourry


Mais est-ce que fac de bourgeois rime avec fac de droite ? Les étudiants, eux, ne font pas forcément le raccourci : "Beaucoup se disent de droite car leurs parents le sont mais ils ne sont pas politisés", rapporte Victor, élu sur la liste Esprit Dauphine, majoritaire et apolitique. L'avis d'Antoine est plus nuancé : "C'est plutôt vrai. Des événements ont été organisés avec les candidates à la mairie de Paris, et il y a avait plus d'étudiants pour NKM [Nathalie Kosciusko-Morizet] que pour Hidalgo." Question de sensibilité.


(1)  En France, un "grand établissement" est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. Exemples de grands établissements : Sciences po Paris, Collège de France, École nationale des chartes, école centrale de Paris, etc.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Université Paris-Dauphine : des étudiants triés sur le volet Université Paris-Dauphine : une ambiance entre prépa et grande école Université Paris-Dauphine : des diplômés très prisés des entreprises