1. Idée reçue n° 4 : la fac, c’est théorique
Coaching

Idée reçue n° 4 : la fac, c’est théorique

Envoyer cet article à un ami

Que de clichés ressassés sur les universités ! Tantôt erronés, tantôt avérés, ces préjugés donnent une image biaisée des facs françaises. Passage en revue des affirmations les plus répandues, pour savoir à quoi vous attendre vraiment.

Vrai, à quelques nuances près. Les formations universitaires sont sans conteste les plus conceptuelles de l’enseignement supérieur. Elles ont pour objectif d’amener les étudiants à prendre du recul, à développer leur esprit critique et leur culture générale. Reste que la professionnalisation des cursus est clairement en marche.


Au fur et à mesure des années, l’étudiant se spécialise dans une discipline. Et tous les diplômés de licence doivent avoir validé un stage dans leur cursus. En master professionnel, les stages sont obligatoires et les contacts avec le monde de l’entreprise sont fréquents, notamment avec des intervenants professionnels qui sont parties prenantes des formations.

 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Idée reçue n° 2 : l’université, c’est pour les nuls ! Idée reçue n° 3 : la fac n'est pas sélective Idée reçue n° 4 : la fac, c’est théorique Idée reçue n° 5 : à la fac, on fait ce qu’on veut Idée reçue n° 6 : la fac, c’est anonyme Idée reçue n° 7 : les facs sont délabrées Idée reçue n° 8 : l’université, c’est gratuit ! Idée reçue n° 9 : si je rentre en fac, je devrai faire au minimum cinq ans d’études Idée reçue n° 10 : la fac ne prépare pas à un métier